Plantes : comment entretenir une tillandsia ?

Plante

Publié le : 05 décembre 20227 mins de lecture

Le genre tillandsia appartient à la famille des Broméliacées. Son nom vient du mot grec « tillon » qui signifie pomme de pin. Il existe près de 400 espèces dans ce genre, qui sont persistantes et poussent en colonies sur des arbres, des rochers ou des câbles. Il peut également se développer sous forme d’épiphytes ou de saxicoles. Toutefois, on le trouve plus souvent sur les parois des rochers ou dans le cadre de l’habitat d’un animal. Cette plante puise l’humidité de leur environnement qui se déplace avec le vent. Au printemps et en été, les plantes ornementales de tillandsia produisent généralement des fleurs colorées. Ces fleurs apparaissent au centre des feuilles de la plante, qui ressemblent à des touffes évasées.

La plantation du tillandsia

En général, à l’état naturel, les plantes de tillandsia poussent là où aucune autre plante ne pousse. Cela les rend fréquemment visibles sur les arbres et les rochers, mais elles peuvent par ailleurs être trouvées sur des poteaux, des cactus, et même sur les lignes de la compagnie de téléphone ou de câble. Le Tillandsia n’a pas besoin d’un milieu de culture traditionnel, il pousse sur n’importe quel endroit qu’elle choisit. Ses feuilles captent les sels minéraux essentiels dont la plante a besoin pour croître et fleurir en absorbant l’humidité de l’air. C’est pourquoi les feuilles de Tillandsia peuvent pousser naturellement sur du bois, de la roche volcanique ou d’autres supports non végétaux. En outre, ces feuilles produisent des résultats étonnants lorsqu’elles absorbent l’humidité lors d’une légère bruine. Au printemps et en été, il est préférable de répandre les graines de Tillandsias. Creusez un trou dans le sol et plantez les graines dans un pot d’orchidées avec un peu de terre. Au fur et à mesure que la base de la plante augmente, ramassez au moins un centimètre de rejets. Au printemps, retirez ces rejets et laissez-les sécher 1 ou 2 jours avant de les planter dans un mélange à parts égales de terreau de feuilles, de tourbe et d’écorce de pin. Sur tillandsia-prod.com découvrez plus d’informations sur la plante Tillandsia.

Comment arroser les Tillandsias ?

Afin d’hydrater correctement les plantes en pot, humidifiez d’abord leurs feuilles avec une buse de pulvérisation ou en les immergeant brièvement dans une bassine d’eau. N’arrosez pas le cœur de la plante, cela la pourrira. Pour éviter cela, arrosez-la le matin lorsque ses feuilles sont sèches. Il est préférable de ne pas utiliser d’eau du robinet contenant du calcaire et du chlore. Différentes plantes de tillandsia nécessitent un arrosage à des intervalles différents. En plus, l’humidité ambiante, la lumière et la température affectent la fréquence d’arrosage. En hiver, il est plus facile de maintenir l’humidité dans l’air en arrosant moins. Différentes feuilles de plantes nécessitent diverses fréquences d’arrosage. Ainsi, pendant l’été, vous devez arroser les petites plantes vertes une fois par jour. D’autre part, les plantes Tillandsia avec des feuilles plus épaisses ou blanches n’ont pas besoin d’être arrosées aussi fréquemment. Lorsque les feuilles de la plante Tillandsia s’enroulent ou se ferment en raison d’un manque d’humidité, elles nécessitent plus de soins. Alternativement, lorsque les pointes de la plante se dessèchent ou apparaissent brunes, la surhydratation est la coupable. Au fur et à mesure que la plante pousse, retirez les feuilles endommagées ou jaunies. Après la floraison, vous devez tailler la base de la plante quand elle sèche.

L’entretien du Tillandsia

Certaines espèces de tillandsia poussent rapidement, atteignant entre 40 centimètres et 50 centimètres de hauteur et 10 centimètres à 1 mètre de largeur. Pour les Tillandsias qui poussent dans les airs, aucun support n’est nécessaire. Ils peuvent être suspendus à des morceaux de bois, de liège ou de roche. Alternativement, ils peuvent être placés à l’envers. Des pots standards et des substrats poreux sont nécessaires pour la culture de variétés de plantes terrestres dans le jardin. Ce genre de plante a des systèmes racinaires plus petits et aucune eau ne devrait s’accumuler au fond du pot. Pendant l’été, les Tillandsias doivent être placés près d’une fenêtre orientée à l’ouest pour obtenir suffisamment de lumière. Néanmoins, la lumière directe du soleil peut être très nocive pour la plante, il est donc préférable d’éviter de les placer à côté d’une fenêtre ensoleillée. En hiver, les Tillandsias devraient recevoir plus d’expositions à la lumière pour survivre. Le besoin d’aération et une humidité élevée dans l’air sont essentiels pour ces plantes. Au fur et à mesure que les plantes de Tillandsia poussent, elles doivent être situées dans un endroit avec une bonne circulation d’air et une humidité ambiante élevée.

La floraison de la plante

Au cours des dernières étapes de la floraison, les fleurs de tillandsia prennent une palette de couleurs vibrantes et agréables. Au milieu d’un cycle de floraison, leurs pétales deviennent rouges. Les Tillandsias sont monoïques, ce qui signifie qu’elles fleurissent une fois dans leur vie. Par ailleurs, elles produisent des fleurs uniquement au centre de la plante, ou sur une tige florale, avant de produire des rejets et éventuellement de mourir. Lorsque les tillandsias fleurissent, ils produisent de nombreuses nouvelles plantes. Après avoir étalé leurs feuilles, les jeunes plants peuvent être prélevés individuellement sur leur Plante mère et placés dans un petit bocal. Les tillandsias rencontrent rarement des ennemis tels que des ravageurs ou des maladies. Ces plantes sont généralement confrontées à des privations d’eau et de lumière en tant que principaux challengers. De plus, elles affrontent occasionnellement les cochenilles farineuses des serres et les tétranyques à deux points.

Plan du site